L’alternance

Les entreprises et les professionnels du sport, de l’animation et du tourisme recrutent en alternance.

La magie n’existe pas ! Mais la formule séduit de plus en plus les recruteurs comme les jeunes en quête d’un diplôme et d’une qualification professionnelle qui les conduisent à l’emploi.

Deux formules permette de développer l’alternance le contrat de professionnalisation ou le contrat d’apprentissage.

Le contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail à durée déterminée. Il permet d’obtenir un diplôme ou un titre professionnel du CAP au diplôme d’ingénieur. La formation se déroule en entreprise et en centre de formation d’apprentis (CFA). Selon votre âge, vous gagnez entre 25 et 78 % du SMIC.

Les conditions du contrat d’apprentissage :

  1. Vous pouvez bénéficier du contrat d’apprentissage si vous avez :
    • entre 16 et 25 ans ;
    • plus de 26 ans avec un projet de création d’entreprise ou êtes une personne handicapée.
  2. Votre employeur :
    • Toutes les entreprises du privé, ainsi que les employeurs du secteur public.
  3. Votre contrat de travail :
    • Vous bénéficiez d’un contrat de travail à durée déterminée de 1 à 3 ans en fonction du métier et du niveau de qualification recherchée.
    • La durée de la formation en centre de formation d’apprentis (CFA) représente une moyenne de 400 à 750 heures par an.
    • Un « maître d’apprentissage » vous accompagne durant toute la durée du contrat.
  4. Votre rémunération dépend de votre âge et de l’état d’avancée de votre formation.
    • 1ère année
      • moins de 18 ans = 25 % du SMIC
      • de 18 ans à moins de 21 ans = 41 % du SMIC
      • 21 ans et plus = 53 % du SMIC
    • 2ème année
      • moins de 18 ans = 37 % du SMIC
      • de 18 ans à moins de 21 ans = 49 % du SMIC
      • 21 ans et plus = 61 % du SMIC
    • 3ème année
      • moins de 18 ans = 53 % du SMIC
      • de 18 ans à moins de 21 ans = 65 % du SMIC
      • 21 ans et plus = 78 % du SMIC

 

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail qui alterne des périodes d’activité en entreprise et des périodes de formation dans un organisme afin d’obtenir une qualification. Selon votre âge et votre niveau de formation, vous pouvez gagner au minimum entre 55 % et 80 % du SMIC.

Les conditions du contrat de professionnalisation :
  1. Vous pouvez bénéficier d’un contrat de professionnalisation si vous :
    • avez entre 16 et 25 ans ;
    • avez plus de 26 ans et êtes demandeur d’emploi ;
    • bénéficiez de minima sociaux (RSA, ASS, AAH) ou d’un contrat aidé.
  2. Tous les employeurs du privé. L’Etat, les collectivités territoriales et les établissements publics administratifs ne sont pas concernés.
  3. Vous pouvez être embauché en contrat de travail à durée indéterminée ou déterminée de 6 à 12 mois (24 mois dans certains cas).
    • La durée de la formation en organisme est comprise entre 15 % et 25 % de la durée du contrat en principe, avec un minimum de 150 heures.
    • La qualification recherchée vous permet d’obtenir un diplôme d’Etat, un titre reconnu, un certificat de qualification professionnelle (CQP) ou une qualification reconnue par la convention collective.
    • Vous pouvez être accompagné par un tuteur tout au long de votre contrat.
  4. Votre formation est financée par l’organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) dont dépend votre employeur sur la base d’un forfait horaire fixé à 9,15 € ou 15 € de l’heure. Ce forfait couvre les frais de formation, votre rémunération, les frais de transport… correspondant au temps passé en formation.
  5. Votre salaire varie en fonction de votre âge et de votre niveau de qualification sur la base du minimum conventionnel ou du SMIC :
    • Entre 16 et 20 ans
      • 55 % du SMIC sans le bac pro ;
      • 65 % du SMIC avec ou au-dessus du Bac pro
    • Entre 24 et 25 ans
      • 70 % du SMIC sans le bac pro
      • 80 % du SMIC avec ou au-dessus du bac pro
    • A 26 ans et plus, 85 % du minimum conventionnel, sans être inférieur au SMIC.